jeudi 27 février 2014

Un tatouage ? Pour quoi faire ?

En arrivant sur le quai de la U6 à Friedrichstrasse, je croise une bande de jeunes. 
Et là, c’est le vrai CHOC DES CULTURES !

Avec leurs colorations blondes aux mèches roses, vertes, parfois violettes, ces filles ne passeraient pas inaperçues en France. Je tourne la tête, observe mais je semble être la seule interloquée. La seule Française aussi peut-être ?!
Elles ont des piercings un peu partout le visage, ce qui ne les a pas empêché d’apporter un soin tout particulier à leur maquillage. On est une princesse trendy ou on ne l’est pas !

Les garçons, avec des vêtements plus passe-partout, quoiqu’un peu sales, arborent des tatouages étranges.
Et je dois dire que c’est surtout cette dernière découverte qui m’a fasciné. 

Un tatouage, pour quoi faire ? En plus, si c’est raté, plus possible de changer !
C’est donc une décision qui ne se prend pas à la légère et ces jeunes ont tous sauté le pas. Quelles ont été leurs motivations ? Qu’est-ce qui a été le plus difficile : choisir la partie du corps où le faire ou le motif en lui-même ? Certains ont-ils regretté ? 

Le livre de Carey Hart « Inked » met en lumière des personnes inconnues qui racontent l’histoire de leurs tatouages.  Dommage qu’il n’y ait pas davantage d’explications sur la signification des motifs. Il y a sinon une chronologie qui nous est livrée.  
« Des lignes tatouées au bas de la colonne vertébrale, sur l’intérieur du genou droit et sur la cheville droite ont été trouvées sur Ötzi la plus vieille momie du monde  (3400 ans avant J-C.,) »  

Bref, le tatouage existe depuis des millénaires et il reste encore un mystère, en tout cas pour moi.
Certains sont dignes des plus belles œuvres d’art. Pas mal d’inspiration sur Thetrendygirl pour ceux qui chercheraient encore des idées :)
Un jour peut-être, qui sait !



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus :)